AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (s) easy come easy go + ft. lièvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: (s) easy come easy go + ft. lièvre    Dim 14 Mai - 17:34

tu en aurais presque ri de ses paroles fallacieuses dont il ne se rend même pas compte - vraiment, ça s'est presque mis à gratter les parois de ton gosier tant ça aurait pu être vrai. mais tu n'as fait que lâcher dans un souffle ((froid)) toujours le givre mordant personne ne me retient. pas même la mort, que tu te dis. tu avances avances avances au-delà des gens qui passent de ceux qui pleurent des autres qui rient tu avances encore passant les marches les escaliers les portes qu'il faut parfois pousser tu avances presque à l'en oublier sans faire attention à ta cadence à ton souffle qui ne sera plus jamais à bout puisqu'il n'y en a plus.
tu marches ((tu pourrais flotter)) tu montes ((tu pourrais traverser)) mais tu continues pourtant de chercher à te fondre au milieu des vies qui grouillent comme pour enlever la cape noire autour de tes épaules, celle qui y repose depuis quinze ans maintenant pour presque devenir une seconde peau - se fondre avec le derme au contact de l'acide que tu craches tous les jours dans une souffrance agréable qui devrait ronger ton cœur mais comme tout le reste
tu n'en as plus.
tu finis par t'arrêter devant l'insigne de la porte - ce fameux six cent soixante six qui excite tous les superstitieux et satanistes du coin. tu pousses la poignée sans même vraiment y porter attention comme si tu faisais ça tous les gens - et c'est vrai, toi qui ne passes jamais au travers des parois parce que tu trouves ça trop disgracieux ne nous mentons pas. tu rentres, regardant l'ordre et pourtant le désordre à la fois laissé par ces va-et-vients incessants pour le ménage. tu as l'air si détachée de cette endroit, pourtant c'est ton essence même ((ou du moins son contenant)) et tu regardes autour de toi, cherchant de l’œil les chaussons si joliment beiges, si joliment parfaits pour tes pieds.
mais il n'y en a plus.





© yam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 139



MessageSujet: Re: (s) easy come easy go + ft. lièvre    Jeu 18 Mai - 20:32

   We are living our lives
   Abound with so much information  →
Ils se retrouvent en enfer. Ou bien y sont-ils seulement allé ? Il n’en a pas le moindre souvenir et il se doute qu’elle ne doit en avoir bien plus.

« Qu’avez-vous perdu ? » il répète, encore, encore…

Puisqu’il l’a suivit ici sans ajouter mot, puisqu’il l’a suivit ici sans savoir ce qu’il aurait pu créer pour briser le silence les entourant de ses longs bras emplis d’une nausée au semblant d’embarras. Ou bien n’était-ce qu’un vaste mirage, une simple virgule parmi leurs phrases s’entrechoquant à chaque pas ? Et aussi parce qu’il l’a suivit, l’a vu se transformer dans ce non existant, ce semblant de façade voguant dans un spectre bien plus divers que leurs morts en ce lieu.

« S’il s’agit bien de ce que je pense alors seul un humain peut l’avoir touché… »

Elle ne pourrait chercher qu’une seule chose ici. Elle ne pourrait chercher qu’une seule chose après tout cela. Mais elle ne lui a donné que de bref indice et lui imaginant la chose ne veut que l’entendre confirmer son bien perdu. Le bien qui pourrait la faire dévaler bien des escaliers. Alors il s’approche encore, bras le long de ses côtes, cherchant un bref regard perdu dans tant de fatalité. Jamais il ne se risque à la toucher, à la casser : elle ne se laisserait faire si l’idée même venait à naitre.

« De quoi s’agit-il ? On ne pourrait déplacer mon attache sans condition… mais vous ?... »


On pourrait déloger Lièvre à moins que meurt sa belle machine, à moins qu’il ne meure sans tenter qu’on laisse là sa seule amante. Qu’en est-il pour sa demoiselle ? Il l’imagine alors dans de jolis robes, de jolis rubans et froufrou affriolants : on ne devrait laver de tels œuvres et pourtant… Sans doute attendait-on sa fuite pour lui arracher ses biens, ses parures et autres artifices la laissant encore en vie. Ou lui laissant encore un espoir de vie, un souvenir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


PNJ
MEMO : ne pas contacter.
MESSAGES : 61


MessageSujet: Re: (s) easy come easy go + ft. lièvre    Sam 20 Mai - 11:27

ARABESQUE vous vous souvenez...
... Pendant que la ligne se trace, pendant que vos doigts s’effacent derrière un noir pur qu’on aurait banni, elle s’installe au creux de votre dos. Elle remonte votre colonne vertébrale. Elle est là, vous tapote le dos encore, encore… Et vous savez très bien qu’elle effacera tout ce qui a été tracé jusque là. Il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aphasie.forumactif.com


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (s) easy come easy go + ft. lièvre    

Revenir en haut Aller en bas
 

(s) easy come easy go + ft. lièvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Easy Rider (1969)
» Monster Rock Party (Montesas, Easy Lazy) - Glazart 14/05
» Easy music for difficult people
» rabbit don't come easy
» Live on Easy Street

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aphasie :: L'Hôtel :: sixième étage-