AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — ULTRALIFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar')">


humain
MEMO : (to do : mourir)
MESSAGES : 96



MessageSujet: — ULTRALIFE    Jeu 27 Avr - 23:00


solar

NOM & PRÉNOM ; Sasha Mastriani.
SURNOM ; Solar.
ÂGE ; Vingt-sept ans.
SEXE ; Masculin.
OCCUPATION ; Explorer les environs, ouvrir toutes les portes qu’il ne trouve pas verrouiller, toujours à la recherche de cette borne wifi, aller sous l’eau, penser à l’avenir puis le regretter, manger à n’importe quelle heure, tourne en rond et fait des pompes quand ça lui fout les nerfs.

TAILLE ; 1 mètre 79.
CORPULENCE ; Devrait manger un peu plus.
CHEVEUX ; Noirs, excessivement longs.
YEUX ; Bleus bleuets.
DIVERS ; Aucune cicatrice, aucun tatouage. Sinon ses cheveux sont tous doux.



■ caractère & anecdotes
On le jugeait si facilement, Solar. Bitch face oblige et avec ses sourcils constamment froncés, le fait en plus qu’il ne s’expliquait jamais compliquait toujours les choses. A quoi bon raconter sa vie à des inconnus, et puis il détestait gaspiller sa salive. Pourtant, l’homme ne s’énervait pratiquement jamais même s’il donnait souvent cette impression ; il pouvait être agacé ou tout simplement avoir les nerfs tendus mais la colère lui était quasiment inconnue. Généralement, cette impression de méchanceté disparaissait à la seconde où il ouvrait la bouche, toujours un peu hésitant. Il avait appris à rester calme au fil des années, enfin ce n’était pas comme s’il avait vraiment le choix vu comment il avait grandi et à vingt-sept ans il avait l’air au bout du rouleau.

Solar n’était absolument pas quelqu’un de curieux, peut-être que c’était pour ça que la recherche d’une sortie n’avançait pas des masses, mais quand l’ennui était trop forte, il se mettait toujours à marcher, un peu partout parce qu’il déteste être cloitré plusieurs heures dans un même endroit, surtout fermer. L’idée de finir ses jours dans cet hôtel ne l’emballait pas vraiment (c’était un aperçu de l’enfer) mais d’un autre côté, depuis qu’il était arrivé, il avait réussi à couper tout contact avec les personnes qui l’agaçaient. (l’enfer, c’est les autres) Il n’était pas famille du tout, et la sienne était si étouffante qu’il voulait juste se couper du monde. Il pourrait s’isoler pendant plusieurs mois qu’il ne sentirait aucun manque. Peut-être n’avait-il pas de coeur, il se posait lui-même souvent la question. Alors d’un côté l’enfer, c’était qu’un endroit chaud. Il pouvait supporter ça.

poli // indifférent // calme // égoïste // blasé // garde toujours une certaine distance, involontairement // endurant // désorganisé // bienveillant (à sa façon) // sociable à temps partiel // craint les ♀ // change complètement de personnalité quand on lui offre un dessert // réfléchi (surtout sur des choses négatives) // réaliste // têtu // faux sourire, vieux réflexe qui ne veut pas partir // s’imagine souvent en train saigner la personne qui lui a donné l’adresse de cet hôtel sans wifi là // persuasif // de dos, souvent pris pour une ♀ // son cerveau ne répond plus quand il entend le mot "mariage" // devient très maladroit quand il doit être discret.

Le passé, sa hantise. Lui qui préfère se projeter vers l’avenir très sombre qui l’attend plutôt que de se rappeler d’humiliants souvenirs. Evidemment, c’était ses derniers que son cerveau aimait bien rejouer. Toutes ces choses qui ont fait de lui l’homme qu’il était aujourd’hui. Ses souvenirs lui revenaient avec des mots chuchotés, des images presque oubliées. Sa hantise.

Avant Solar, quand Sasha Mastriani n’avait pas été complètement effacé. Sasha, cadet de la famille, seul garçon parmi les trois filles déjà nées. Il était né dans un milieu assez aisé, il ne manquait de rien et tous ses souhaits étaient exaucés. Enfin, il manquait de quelque chose : de l’espace. Sasha, petit garçon étouffé par ses trois grandes soeurs capricieuses sans qu’il ne puisse dire le moindre mot. Les parents étaient plantés là, quelque part dans le décor et ne jouaient qu’un rôle mineur. Souvent absents sans qu’il ne sache trop où (tu comprendras quand tu seras plus grand), ils essaient toujours de jouer à la famille quand ils réapparaissaient même s’ils finissaient toujours par finir complètement effacer, à l’ombre du tableau qu’ils avaient eux-même créés. Et ses soeurs si présentes, si changeantes. (j’ai mal à la tête)

Il se souvenait d’un temps où sa grand-mère paternelle s’occupait de lui et lui donnait du répit. Elle était son havre de paix. C’était elle, au loin, la voix qui l’appelait Solar. Principalement parce qu’elle détestait sa mère qu’elle l’appelait comme ça, et Sasha ne s’en plaignait pas. Sasha l’aimait, sa grand-mère. C’était elle qui lui avait appris à tout endurer en silence. (soit gentil avec elles Solar, et elles te donneront tout ce que tu désires) Elle lui manquait, par moment. Sasha l’aimait inconditionnellement. (et n’oublie pas de sourire, même si tu n’en as pas envie) Solar, Solar. (l’écho de son enfance) Sasha échappa de justesse à un accident, et réussit à s’échapper de sa maison en flamme alors qu’il était le seul sur place. Les mots « incendie criminel » furent prononcer à plusieurs reprises, mais à l’époque, il ne savait pas ce que ça voulait dire. L’accident avait rendu ses soeurs encore plus protectrices avec lui et Sasha voulait juste que ça se termine. La fin de l’enfance.

Il ferma les yeux un court instant. (plus vite) Maintenant qu’il y pensait, il aurait pu devenir un sale gosse de riche mais la vie avait bien fait les choses, surtout quand il voyait ses cousins agir comme s’ils étaient les rois du monde. Il se distançait, c’était plus fort que lui. Il se protégeait, ne voulant pas prendre de risque. (tu divagues) Où était son coeur. Il le sentait battre mais il se sentait si vide. Pas d’explication, alors il vivait. Il aimait aller sous l’eau, le seul endroit où le silence était roi, le seul endroit où il ne se sentait plus aussi vide que d’accoutume.

Des feux d’artifices, l’archet dans sa main qui fait vibrer chaque corde de son violoncelle, sa mère qui s’immisce un peu trop dans sa vie maintenant qu’il a presque fini de grandir. (réveille-toi) Elle lui avait fait perdre le goût d’y jouer à présent. Les pages tournent plus vite d’un coup. Le voilà psychologue, un métier qu’il ne lui correspondait pas du tout vu son manque d’intérêt pour autrui mais qui l’avait toujours intéressé. Le voilà blasé mais en même temps assez satisfait, tant qu’il ignorait ce vide et le tourbillon créer dans sa tête. Ses soeurs, toutes mariées à présent, qui se sont fixés comme but dans la vie de le caser au point de l’en traumatiser. Ses soeurs qui avaient une façon si étrange de lui montrer son amour sans se soucier de son propre avis. (souris Solar) Sasha aurait pu penser à s’échapper mais il ne le fit jamais, pensant toujours aux conséquences qu’il devrait affronter et après et éviter les catastrophes, c’était ce qu’il faisait de mieux. Il se demandait bien comment ils réagiraient s’il disparaissait un jour. S’ils les ombres autour de lui se feraient du soucis, mais il ne pouvait pas les voir, il s’était déjà beaucoup trop distancé. Qu’importe, on l’attendait. Il avait un mariage à assister.

Les pages défilent encore et oh, ça ralentit enfin. Sasha foule le hall et signe le registre. Son esprit se fracture, tout en délicatesse et voilà que l’on a gommé son identité. Une voix l’appelle au loin. (l’écho de son enfance) Solar, Solar. Tu étais toujours là.

■ QUE FAISIEZ-VOUS AVANT DE POSER LE PIED À L'HÔTEL ;
A l’origine, Sasha avait été invité à un mariage qui se déroulait dans les alentours de l’hôtel sans être trop près. L’homme avait embarqué avec lui une amie qu’il faisait passer pour sa copine pour que ses soeurs ne viennent pas le faire chier - mais ce n’était qu’un détail - et franchement, allait en pleine campagne ne l’emballait pas vraiment. L’air pur tout ça c’était pas sa cam et il trouvait du réseau nul part. Une personne lui indiqua le chemin de l’hôtel et depuis qu’il avait signé le registre, il ne trouvait plus la sortie et il est devenu Solar. Sombre histoire. Depuis, il la cherche toujours cette borne wifi (et la sortie aussi bien-sûr), et il voudrait bien revoir la personne qui lui a indiqué le chemin de l’hôtel, juste pour qu’ils discutent tous les deux.


■ CROYEZ-VOUS AUX RUMEURS QUI DISENT CE LIEU MAUDIT, HANTÉ ;
Solar n’est pas vraiment quelqu’un de superstitieux, il ne fait que lever les yeux au ciel ou hausser les épaules quand il entend ses rumeurs. Il reste rationnel quoi qu’il arrive, c’est pour cela que quand il apercevra des personnes traversés les murs, il se pensera probablement victime d’hallucinations. Pourquoi ça ne serait pas le cas si déjà qu’être dans cet hôtel donne l’Alzheimer ?   Par contre s’il s’avérerait que ça soit vrai, il serait très probable que Solar tombe dans les pommes.


■COMMENT VIVEZ-VOUS LA PERTE DE VOTRE PREMIER SOUVENIR ;
L’homme n’a pas encore réalisé que Solar n’était ni son nom, ni son prénom. C’est une ombre minuscule sur le tableau. Dans sa tête, Solar est soit son nom, soit son prénom, parfois les deux mais il ne se pose jamais la question comme si Solar était une évidence. Ces voix qui l’interpellaient au loin étaient floues, seul Solar subsistait. Ça pourrait être le déni, ou tout simplement l’idée d’essayer de sortir d’ici qu’il l’en empêche d’y réfléchir plus posément. Peut-être s'en rendra-t-il compte quand il perdra un autre souvenir important.

Et sinon, ça va ?
PSEUDO ; sigh щ(ಥДಥщ)
ÂGE ; ? dsl je sais pas lire
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ;  fire
REMARQUE(S) ; où sont les cachots??? et c’est qui didier?????
UN DERNIER MOT ; sur ma vie que sur mes morts que je vais réussir à écrire correctement aphasie du premier coup voilà croyez moi (et je sais pas si je l’ai dis mais je vais le redire à nouveau : vous AVEZ GRAVE GERE BRAVO voilà)
TON AVATAR ; kanda yuu + d. gray-man
BALANCE LE CODE ;


Dernière édition par Solar le Jeu 4 Mai - 18:36, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 144



MessageSujet: Re: — ULTRALIFE    Jeu 27 Avr - 23:04

... J'allais te souhaiter la bienvenue et tout... Et puis tu m'as mis TT dans la tête...
Du coup j’espère que tu vas souffrir pour la suite de ta fiche fire
(en vrai si courage, on te donnera peut être le code pour le wifi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
MEMO : (to do : mourir)
MESSAGES : 96



MessageSujet: Re: — ULTRALIFE    Jeu 27 Avr - 23:08

OULOULOU PQ TANT DE N feels
mais pg merci bb voilà bon la fiche va prendre un peu de temps du coup aTTEND MOI A BIENTOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 95



MessageSujet: Re: — ULTRALIFE    Jeu 27 Avr - 23:28

Je sens que toi et moi on va avoir une relation très... spatiale wow
Il était pas MC avant d'arriver par hasard, Solar ? (........ouhloulou ça pique j'assume pas)
Bref te brûle pas les ailes avec ta fiche mon chaton sparkle fais comme tu peux, on t'attendra (pas trop longtemps quand même eh)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
MEMO : (to do : mourir)
MESSAGES : 96



MessageSujet: Re: — ULTRALIFE    Jeu 4 Mai - 18:37

uiui

j’espère que je t’ai pas trop fait attendre Moonshine ;))))
BREF là y a mon âme qui essaie de s’échapper de mon corps je me meurs mais la vie c’est un combat donc voilà l’histoire d’un gros fragile mskn protégez-le des vous-savez-qui (je dirai pas qui sinon les filles vont s’énerver ( ͡° ͜ʖ ͡°) )(& pardon pour l'attente;;;;;;;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 144



MessageSujet: Re: — ULTRALIFE    Jeu 4 Mai - 18:58

validation
────────────────────────────────────────────────────────────────── bon séjour
Coucou Didier wink
On a enfin notre solar à nous fire mais l'histoire ne dis pas si il a finit par retrouver le wifi ou nous c'est un mystère !
(au début j'ai cru que "(j’ai mal à la tête) " ça venait de toi)
Bref t'es toujours là et je valide.
(fais pas genre c'est toi)
(je t'aurais bien ajouté un gif TT mais je sais pas si tu le mérites vraiment)


Après avoir déposé vos bagages voici ce que vous pourrez faire :
- vous faire prendre en photo
- prendre une chambre
- visiter les chambres voisines
- demander le numéro d'un ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: — ULTRALIFE    

Revenir en haut Aller en bas
 

— ULTRALIFE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aphasie :: Réception :: le registre :: chambres attribuées-