AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 even when i doubt you _repentir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: even when i doubt you _repentir   Ven 28 Avr - 23:47

       

(repentir)
aaron lewis / 35 ans / humain
(on le trouvera principalement dans la salle de sport, sinon dans sa chambre, parfois sur le toit, souvent au bar. partout, nulle part.) (pourtant on le voit, repentir et son mètre quatre-vingt sept, sa corpulence musclée et entretenue, sa chevelure noire à l'étrangle mèche argentée qui éclaire un peu ses yeux foncés ; mais ce qu'on remarque en premier, c'est son bras artificiel) (shirogane takashi + voltron: sky defenders)

caractère aaron a des mains rêches à force de les frotter, des pupilles trop dilatées par le manque de sommeil, des cheveux méticuleusement coiffés dans le style d'aujourd'hui. aaron a des genoux qui n'ont presque plus de cartilage, à force de courir, d'encaisser les chocs, de ne jamais savoir se reconstruire. aaron a trop de force pour un corps si grand, trop de pensées pour ce cerveau qui n'a jamais trop appris à les traiter. aaron a la douceur des vents d'été, ceux qui rafraîchissent et restent forts en même temps. aaron a la logique en toile de fond, et l'émotivité qui peint dessus. aaron a la bienveillance de l'adulte, celle qui s'inquiète et qui ne s'avance pas trop, celle qui se tait et qui s'en veut parfois. souvent.
aaron a le sourire doux, comme beaucoup trop de monde. aaron se fond dans la foule, comme beaucoup de monde. aaron avance, comme le monde.
aaron a la patience de ceux qui apprennent encore. aaron n'est plus enfant depuis longtemps.
aaron a appris à tuer ses rêves et ses cauchemars. aaron a appris à tuer ses rêves. aaron a appris à tuer.
aaron aimait le silence quand il ne durait pas trop longtemps. aaron avait des pensées en courant d'air. aaron n'était pas insouciant, jamais. aaron était honnête. aaron était droit dans ses bottes, fier de ce qu'il portait, de la confiance qu'on lui donnait. aaron avait un éclat, quand on s'attardait un peu sur lui. aaron ne savait jamais où trop se mettre. aaron réfléchissait trop pour ce qu'il pouvait se permettre. aaron ne demandait que simplicité. aaron aimait s'ennuyer. aaron avait toujours des questions au bout des lèvres. aaron était curieux de tout. aaron aimait entendre les explications. aaron n'aimait pas forcément les comprendre.

et aaron ne se souvient plus de son nom ; s'il en était conscient, il aurait préféré oublié autre chose.

et (se) repentir d'autres souvenirs ; il -comme c'est vague- a des choses qui remontent sous la surface, et il relit les ordonnances de son médecin regarde le stock de pilules qui diminue et il ne sait pas si le stress vient des restrictions ou si le stress vient des punitions (les siennes)
il sait et oublie qu'il sait ; pour autant, peut-on dire qu'il ne sait plus ?
il aimerait bien, mais la réalité le rattrape comme des renards attrapent des lièvres : en leur laissant peu de chance
et repentir n'est que sympathie ou du moins il essaie, un sourire de façade, une assurance d'adulte, d'expérience ; il n'a de vrai que ses fossettes et ce qui reste de céleste, de modeste dans son ancien esprit mi-chevaleresque mi-cauchemardesque

il a oublié son nom en premier car il n'avait déjà plus d'identité
(la vérité, c'est qu'il ne fait que mentir, en attente d'un repentir)
-tristesse constructive
Il était américain, Aaron. Il aimait son pays, il aimait les gens, il aimait beaucoup de choses. Trop, peut-être. Il était militaire, Aaron. Il n'y a pas grand chose à raconter, vous dirait-il.
(et ses joues qui sursautent comme des vibrisses, ses yeux qui mentent, si vrais, et son cerveau qui dit que tout va b i e n)
Il a grandit comme d'autres ; a toujours trop aimé la compétition et le sport, ajouterait-il, et si vous demandiez à sa mère elle vous aurait plutôt dit que c'était un leader né, de la façon dont les parents flattent leurs enfants : de manière malhonnête, souvent. Aaron, c'était le gosse moyen, c'était le gosse qui ne savait pas trop quoi faire, qui n'était pas bête mais pas assez intelligent, qui ne voulait pas non plus trop se poser de questions -alors il a suivi. On lui a dit que s'il le voulait, il pouvait être un héros.
(autre chose qu'un numéro, autre part que derrière un bureau, autres que des gestes amoraux)
Mais il est là, Repentir.
Il n'a pas grand chose à raconter, vous dira-t-il, et peut-être le prendrez vous pour un de ces fantômes égarés, tant son regard semble éteint quand vous lui demanderez comment ça va.
pensées
-négatives
résumé
_ né à annapolis
_ a grandit avec l'académie navale d'annapolis dans le viseur
_ ne fait jamais rien de trop illégal dans la peur de ne plus pouvoir veiller à la défense de son pays (ça comprend les téléchargements sur internet)
_ sportif accompli, il fera des compétitions de natation au niveau de son état entre ses dix et quinze ans
_ au final, il sera pris à l'académie militaire de west point, pour l'armée terreste, surtout grâce à des connaissances de ses parents qui l'ont pistonnés -des marins d'annapolis
_ il se mettra au football américain et au hockey pendant ses études
_ s'il ne se fait pas renvoyer, il n'en reste pas moins dans les derniers de sa promotion
_ une fois ses études terminées, il travaille tout d'abord au sein de son pays avant de bouger d'ambassades en ambassades, jamais fixe
_ en 2015, il est envoyé au front en syrie
_ il aura longtemps honte de nombre de ses agissements. sa passivité, surtout.
_ il perdra son bras à cause d'une mine antipersonnelle qui explose à côté de lui
_ il rentre aux usa avec un tspt -trouble de stress post-traumatique
_ il reçoit une prothèse mécanique pour son bras quelques mois plus tard
_ après un an et quelques de repos et de traitement psychologiques, il décide qu'il est temps de voyager un peu
_ il tombe sur l'hôtel pendant ses divagations, alors qu'il ne sait plus vraiment quoi faire, il y a quelques mois
anamée, je suis venue par partenariat, je poste ma fiche très vite pour réagir à une certaine vanne so done tout est vide et tout est susceptible de changer, vs êtes beaux, j'aime le thé et le cake, le code pour moi c'est ça et voilà.

 


Dernière édition par Repentir le Lun 1 Mai - 0:36, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   Ven 28 Avr - 23:51

shiroshiroshiroshiroshiroshiroshiro
j'ai jugé cette vanne si fortement aussi ne t'en fais pas really ?
bienvenue, t'es tout beau fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 144



MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   Ven 28 Avr - 23:52

Repentir a écrit:
je poste ma fiche très vide pour réagir à une certaine vanne  so done tout est susceptible de changer tbh
JE VOIS PAS DE QUOI TU PARLES fire
Welcome welcome repentir, je suis sous le charme du gif que tu as mis c'est quelque chose wow ...
Bon courage pour la suite gniehehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
MEMO : ET PUREE IL Y A UN COIN MEMO ICI.
MESSAGES : 49



MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   Ven 28 Avr - 23:52

OUAAAIS ! Bienvenue à toi ! kiss
Bon courage pour ta fiche. fire

_________________

PAX
avatar by Arabesque. ♥
#00ca98

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 95



MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   Sam 29 Avr - 2:46

J'ai cherché, j'ai lutté, mais je n'ai pas trouvé... Lièvre m'a surpassée... Je ne vais pouvoir qu'aller... me repentir sassy


Bienvenue macho-man (in the navy, tout ça sip) je ne peux qu'approuver un tel gif de glozell !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   Dim 30 Avr - 23:37

arabesque merci de me soutenir dans l'adversité babe ça me touche so done
lièvre so done so done so done (merci aussi, quand même :roll:)
pax merci ih cutie va tant d'enthousiasme
moon on m'a tellement vanté tes talents en vanne que j'en suis presque déçue :(((( merci aussi eheh

et
donc
ma fiche est
terminée wow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 144



MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   Lun 1 Mai - 13:25

validation
────────────────────────────────────────────────────────────────── bon séjour
Well, well Princesse wow
Citation :
il aimerait bien, mais la réalité le rattrape comme des renards attrapent des lièvres : en leur laissant peu de chance
oh shit wow
Repentir qui va oublier je ne sais pas vraiment dire si c'est une bonne chose ou non...
En tout cas je valide tout ça, welcome aboard !



Après avoir déposé vos bagages voici ce que vous pourrez faire :
- vous faire prendre en photo
- prendre une chambre
- visiter les chambres voisines
- demander le numéro d'un ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: even when i doubt you _repentir   

Revenir en haut Aller en bas
 

even when i doubt you _repentir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» T.T.F ' Ain't no doubt about it '
» MEKONG DELTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aphasie :: Réception :: le registre :: chambres attribuées-