AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar')">


fantôme
MEMO : Qu'est ce ? :omg:
MESSAGES : 102

Moi j'ai fais tout buguer, je le referai proprement plus tard si vous voulez bien !

MessageSujet: Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)   Lun 22 Mai - 21:55


Sirocco

NOM ; Sirocco
ÂGE ; Apparence > une jeune fille de 16 / 17 ans, arrivée
Arrivée en 1982
SEXE ; Féminin
ATTACHE ; Un cendrier en porcelaine dans la salle de réception. C'est un petit objet peu visible, pourtant il est bien là, blanc comme la neige. Il est posé sur une vieille table en bois, en son centre, dans un coin de la pièce. Sirocco ne supporte pas que quelqu'un l'utilise, elle s'y oppose catégoriquement.
TAILLE ; 159 centimètres (elle y était presque)
CORPULENCE ; Relativement mince
CHEVEUX ; Fins, carrés, bleuets, une longue mèche découpe son visage doux et expressif, le cisaille
YEUX ; bleus, doux , mais ses pupilles sont souvent dilatées, épaisses comme les nuages qu'apportent le vent chaud du Sirocco...
DIVERS ; Nothing



■ caractère & anecdotes
Sirocco, c’est la sécheresse. C’est le manque d’amour dans son cœur, à la recherche d’un peu d’affection et de douceur, pour s’en abreuver. Il faut l’arroser d’un peu d’amour liquide.

Sirocco, c’est la chaleur. C’est la gentillesse, c’est l’empathie, c’est le quelque peu d’amour qu’elle a à offrir, la chaleur d’un cœur de jeune fille.

Sirocco c’est aussi la colère. C’est la destruction des petites choses fragiles lorsqu’elle s’emporte comme un vent changeant, lunatique lorsqu’on turlupine trop ses mauvaises pensées.

Sirocco c’est la tristesse d’un vent d’été. Elle apporte parfois la pluie et la poussière, ses larmes, et ses idées noires. Elle a besoin de réconfort, obnubilée, sensible enfant attristée.

Sirocco c’est l’ennuie. Il fait tellement chaud qu’elle n’a envie de rien. Alors elle recherche la compagnie pour fuir la solitude.

Sirocco c’est l'espièglerie. C’est un vent nouveau, une nouvelle saveur, un esprit joueur qui valdingue. Une jeune fille taquine et quelque peu joueuse. Elle aime faire des farces et piéger les autres, c’est seulement un jeu. Rien de bien méchant...

Odeur de cigarette froide.
Le temps semble si maussade.
Quelques cicatrices sur sa peau,
Des brûlures à vif.
Et le sang s'écoule de son petit pif.
Ce n'est qu'un quiproquo...

■ COMMENT VIVEZ-VOUS VOTRE ABSENCE DE SOUVENIRS ;
C’est une frustration, impossible de totalement l’accepter. Cette curiosité que je conserve, elle reste affamée depuis tant d’année. Je tente de me rassurer comme je le peux, mais au fond, je m’inquiète. Je me demande ce que j’ai fait, ce qui a pu se passer. J’ai l’impression d’être bloquée là depuis tant de temps.


■ LEUR RECHERCHE EST-ELLE UNE PRIORITÉ POUR VOUS ;
Je suis intéressée par la recherche, mais ce n’est pas non plus une priorité car d’un autre côté j’ai peur de découvrir la vérité. La vérité qui peut blesser, la vérité qui n’assure pas de me rassurer comme je l’entends. Un cyclone, un mistral de mystère qui peut-être méritent d’être cachés. Je suis perplexe, et je me perds dans cette contradiction et cette conviction. Je ne sais pas...


■ VOUS ÊTES-VOUS DÉJÀ MONTRÉ SOUS VOTRE JOUR DE FANTÔME À DES HUMAINS ;
Oui, je n’ai pas fais exprès… Cela ne se reproduira plus… Du moins je crois.


■ AVEZ-VOUS DÉJÀ TENTÉ DE VOUS ENFUIR DE L'HÔTEL ;
Plusieurs fois, mais ce n’était pas une bonne chose... J’ai fini par l’accepter années après années. C’est une belle prison après tout, il y a de belles personnes enfermées dans ce zoo qui ruent comme des animaux perdus. Alors, je me sens moins seule, après tout ce temps… Alors, j’ai fini par chasser mes idées noires, mon coltard, au milieu de ces autres, à m’en fendre la poire.


■ VOUS AVEZ RECOUVRÉ VOTRE PREMIER SOUVENIR, A QUOI S'APPARENTE-T-IL ;
Sous le vent chaud et poussiéreux, la main dans la sienne, la respiration saccadée, la mer s’offrait à son regard. Les vagues ondulaient, sous un sentiment de liberté, et un sourire sincère qui naissait au coin de ses lèvres encore innocentes et pures. Un apaisement, une utopie...

Et sinon, ça va ?
PSEUDO ; Nokhomi, ou Judy, ou Jude...
ÂGE ; Le vrai ?  sourcil Bientôt 21, je me fais âgée...
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ; Partenariat mes amours
REMARQUE(S) ; Mh... Vous êtes très beaux, et qu'est ce que j'aime l'idée.
UN DERNIER MOT ; J'aime tellement le contexte, je ne comptais pas m'inscrire sur un autre forum, mais celui-ci a fait battre mon petit cœur...
TON AVATAR ; Touka Kirishima de Tokyo Ghoul
reflection
BALANCE LE CODE ;


Dernière édition par Sirocco le Mar 23 Mai - 19:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 95



MessageSujet: Re: Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)   Mar 23 Mai - 0:53

Chaleur, bonheur wink
Une nouvelle mamie de l'Hôtel qui n'en a finalement pas tant l'air, je dis tromperie sur la marchandise  wow
REBIENVENUE MON CHATON kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MEMO : Qu'est ce ? :omg:
MESSAGES : 102

Moi j'ai fais tout buguer, je le referai proprement plus tard si vous voulez bien !

MessageSujet: Re: Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)   Mar 23 Mai - 15:24

Chaleur fab Meilleur

Merci pour cet accueil

Vive les mamies des hôtels, c'est la zizanie et ça fera poser à certains quelques questions yey
Mais non, mais non, elle garde tout de même un esprit de jeunette

MERCI

Voilà du coup normalement j'ai fini ma fiche, j'espère que ça ira like tt

_________________
Thème song de Sirocco :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 95



MessageSujet: Re: Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)   Mer 24 Mai - 2:20

validation
────────────────────────────────────────────────────────────────── bon séjour
Chaleur, tu meurs fire (genre t'es un fantôme tout ça, t'as suivi sip)
Je la trouve très touchante ta petite brise, et t'inquiètes on te fera un truc aux petits oignons sparkle (ou peut-être pas akakak)

bref du coup avec Sirocco dans les parages maintenant, ça va chauffer

(on repassera sur la connotation douteuse du gif)


Après avoir déposé vos bagages voici ce que vous pourrez faire :
- vous faire prendre en photo
- regarder votre attache de plus près
- hanter les chambres voisines
- demander le numéro d'un ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vent de chaleur sur l'hôtel - Sirocco (j'ai fini je crois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Machine à vent
» vente d'instruments à vent pour BF
» Johann Nepomuk Wendt (ou Jan Vent)
» L'air du vent (chanson de la Paix et du Respect)
» Les Petits Moulins A Vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aphasie :: Réception :: le registre :: chambres attribuées-