AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar')">


humain
MESSAGES : 18



MessageSujet: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 2:17


Nys

NOM & PRÉNOM ; Nys Korevaar
SURNOM ; //
ÂGE ; 21 ans
SEXE ; masculin
OCCUPATION ; écrire écrire sculpter en mots qui sapent la jolie haine écorchée au cœur cette catin que tu n’connais que trop bien – scander à coups de langue sanguinaire ses courbes qui brûle assassinées sous les doigts assassins – buter en rythme la jolie haine encore et encore la crever jusqu’au bout de l’infini et recommencer en cadence. Parfois quand ça suffit pas – tout détruire dans cette prison de merde pour mieux se reconstruire.

TAILLE ; Un mètre soixante-treize.
CORPULENCE ; Fin, on lui donne moins que son âge.
CHEVEUX ; Plumage ébouriffé de corbeau
YEUX ; Ciel orageux brisé d’éclairs
DIVERS ; Cerné • regard très intense • a les oreilles percées • tatoué • style streetwear •



■ caractère & anecdotes

Alors comme ça tu m’as baptisé paria
La dernière ombre dans ton ombre la face cachée du plus grand nombre
Garde tes bénédictions je connais qu’une religion
Y’a pas d’blanc et y’a pas d’noir – compte tes jours j’verrai mon soir
quand la nuit mauve argent et fauve explosera en p'tits morceaux j’ramasserai les fragments d’la couronne à Hécate éparpillée sur le carreau
je m'en ferai des croix comme des couteaux et puis vos prophètes j’les but’rai à nouveau
Alors c’est vrai tu m’as béni marginal
Parce que j’ai tourné le dos aux sales soleils licencieux pour attiser la tempête claire qui ravage mon système
Mais j’troquerai pas vos paradis artificiels contre nos enfers illégaux
Je vivrai au large et tu mourras au centre – ouais
Ton auguste linceul tissé au fric fier et bien fait – ça marqu’ra l’ombre pourrie de ton cadavre parfait
Descend tes châteaux noble sang dans l’caniveau
Il m’reste ma précieuse poudre d’escampette pour rêver aux chandelles
J’soufflerai ton sourire sur les flammes de mes rythmes – ça f’ra d’la musique moche car j’veux pas transiger
avec vous autres issus sans issues foutues réalités
Alors comme ça tu m’as signé, bâtard
Lève les bras et crie – alléluia ! La lune verra nos ablutions
Y’a pas d’blanc et y’a pas d’noir – seulement du rouge sur les papelards
Marche cours – recours ; tu seras l’ombre dans mon ombre et le dernier de tous leur nombre
Tu m’as révélé – moi marginal et pur paria
Mais de nous deux tombera bien qui tournera l'dernier
on verra on verra qui terminera la lettre en quatre (contre)coups bas
un deux trois – c’est toi qui meurt
et ça s'ra
moi
qui resterai
le roi.


Agressif • arrogant • violent • grande sensibilité artistique • impulsif • vulgaire • irrespectueux • sauvage • blessant • souvent pris de frénésie créatrice • peut écrire des paroles pendant des jours d’affilés sans dormir • très instable • fier • imprévisible • plein d’imagination • super astucieux et habile • sait fabriquer plein de trucs plus ou moins utiles • paraît qu’il peut démonter un flingue • et ouvrir tous les verrous possibles • laisse déjà traîner ses mégots dans tout l'hôtel et s’énerve à mort si on lui fait le moindre reproche • a tout le temps l’air énervé à mort • susceptible • ne supporte aucune remarque sur sa taille • ne supporte aucune remarque tout court • alien ••


Alors c’est la petite histoire d’un enfant né à Pretoria de deux parents afrikaners épris d’avant nourris d’un autre temps  –  quand le blafard rongeait son soir et quand les blancs tuaient gagnants.

C’est la petite histoire gavée d’la grande Histoire – celle d’une famille se repaissant fièrement d’un nationalisme effréné effrayant arraché furieusement à la terre stérile abreuvée aride pour toujours en guise de joie d’un sombre sang éclaboussé de gémissements encore audibles et trop vivants ; celle malheureusement de deux parents crânes arrogants battants affreux leur trois lettres AWB ; A – W – B comme Mouvement de Résistance Afrikaner, A – W – B qui tape comme le dégoût livide dilué d’horreur mortelle à la souffrance des autres, AWB – horrible action corps tératologique auquel le duo parental prenait part, AWB « pour la suprématie blanche pour le retour aux origines  pour un regain en rouge et noir » – triptyque tueur en capitales de la douleur.

Les deux parents de Nys aveuglés par leur vision trop claire illuminée d’obscure haine se complaisaient avec violence dans leur petite mort toute blanche de trois lettres en dissonance contre la langue contre sa langue à Nys ; né blanc et dégoûté d’être le fils blafard écœuré de sa triple marque héréditaire A – W – B que lui tatouèrent à l’âme ses deux parents à coups de tendres baisers il les écoutait bouffer :  « nous sommes supérieurs en vertu de notre couleur fils nous sommes les plus sages grâce à notre langage fils et nous la méritons c’est l’Histoire qui nous le dit notre honorable suprématie. »

Nys petit-à-petit se délitait trop détesté ; en son for intérieur il voulait se détacher de lui-même et de son antique passé purement souillé que ses géniteurs lui avait imposé en maudit héritage ; il s’entendait bien trop parler et les sonorités rudes de l’afrikaans –  comme arrachées violemment aux profondes gorges de ceux ayant souffert par-delà les temps – le dégoûtait musique d’enfer désaccordée.  

Alors Nys un jour l'a décidé cette langue qu’il ne voulait pas posséder il allait la retourner pour se la réapproprier – pour en finir avec l’afrikaans trop pur et grand des trop vieux blancs il allait l'exterminer cette langue il allait la malmener la langue l’écorcher la déchirer la faire souffrir pour la salir et il allait en finir oui avec tout ce blanc dangereusement maladif en faire son poison agressif – et il a commencé à réécrire sa langue du bout de la langue avec les doigts en rythme avec sa voix.

Il se noyait dans les tempêtes impétueuses des milieux underground sud-africains opposant à leurs vents violents ses tempos emportés – vivait de haine et d’alcool frelaté – échappait par les mots à sa condition d’humain condamné par son sang à l’inhumanité – s’exaltait aux cadences fiévreuses perlant à la pointe des aguilles – s’existait exilé loin de sa nationaliste et fielleuse parenté – opposant sa vengeance verbale à leur venin vénal – récusant en rythme son mal de vivre à leur mal d’aimer autrui.

Un jour père et mère disparurent à la faveur d’un double coup de révolver comme cela arrive parfois là-bas au détour des enfers – punition divine ; bénédiction démoniaque – Nys en solitaire se retrouva tout seul face à sa fureur – ne laissa ni larmes ni regrets en offrande sur la tombe de sa généalogie au duo de sépultures blanches encore trop blanches toujours si blanches –  jusqu’à la fin ses parents furent noblement blancs si fièrement blancs jusque dans leur mort minime piteuse et pathétique – finalement diablement purs jusque dans leur façon de crever ; mais lui désormais il l'avait décidé il accueillerait la saleté.

L’enfant déjà bien grand fut (rem)placé sous l’autorité d’un tuteur militaire autoritaire pas moins aimant ancien ami de ses parents  –  volonté maudite de leur immaculé testament – un homme gentil pourtant mais qui ravivait par sa seule présence compatissante les braises éteintes de l’antipathie portée aux ascendants censés pourtant reposer six pieds sous terre à la mort immergée.  

Il prit Nys sous son aile et l’envola aux USA – il espérait désespéré le faire fleurir en terre nouvelle renouvelé loin des cercles infernaux torture tordue en mornes fléaux – ce fut l'échec annoncé d’une rancœur toujours trop acerbe et acérée.

Alors c’est la petite histoire d’un jeune homme à la haine emportée un sac à dos sur les épaules des stylos dans les poches et des mots sous le cœur – c’est la petite histoire en devenir au bout des rêves terribles et passionnés d’un jeune homme en route pour suivre un autre temps bien loin d’avant quand le blafard rongeait son soir et quand les blancs tuaient gagnants – c’est la petite histoire oui d’un jeune homme prêt à écrire au sang de ses mots révoltés une autre histoire celle assassine d’la grande Histoire qu’il allait effacer sans jamais oublier – pour toutes ces noires morts privées de vie à la lumière blanche cruelle – il allait se racheter une vérité au prix définitif de sa mémoire abusée.


■ QUE FAISIEZ-VOUS AVANT DE POSER LE PIED À L'HÔTEL ;

« Je crois pas que ça te regarde connard »

(Nys était étudiant en littérature. Il a trouvé l’hôtel – c’est l’hôtel qui l’a trouvé – après avoir fugué de chez son tuteur, qui réside à Washington.)


■ CROYEZ-VOUS AUX RUMEURS QUI DISENT CE LIEU MAUDIT, HANTÉ ;

« J’en ai rien à foutre, j’y crois, j’y crois pas, qu’est-ce que ça change pour les spectres de toute façon ils ont pas besoin de mes croyances pour s’incarner nan »

(il les accepte plus qu’il n’y croit vraiment)


■COMMENT VIVEZ-VOUS LA PERTE DE VOTRE PREMIER SOUVENIR ;

« Tu sais quoi j’me porte mieux en anonyme j’dois me réinventer un héritage décent et ensuite j’me casserai d’ici tout neuf tout beau et salement propre. »

(il est très contente d’avoir oublié le nom de ses défunts parents ; il croit qu'il va réussir à se tirer de l'hôtel avant de n'avoir plus aucun souvenir.)

Et sinon, ça va ?
PSEUDO ; Twinstails
ÂGE ; 22 ans
COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ; C’est Edel qui m’a ramené, ça commence à devenir récurent hmm
REMARQUE(S) ; Rien du tout, le forum est super joli (j'aime beaucoup l'habillage tout gris c'est doux pour les mirettes) et ce contexte est si poétique sdfjvb j’adore ♥
UN DERNIER MOT ; C’est la première fois que je joue ce genre de personnage, c’est pas du tout ma zone de confort même niveau écriture alors je suis profondément désolée si c’est n’importe quoi ; _ ; ET JE TIENS A REMERCIER EDEL POUR CET AVA TROP TROP BEAU (comme d’habitude) ! et euh je suis fan de vos emojis aussi sassy kkaebsong
TON AVATAR ; Ichimatsu Matsuno – Osomatsu-san
BALANCE LE CODE ; wink yehet


Dernière édition par Nys le Lun 15 Mai - 4:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 87



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 2:25

WELCOME Paria ou plutôt Nys, ton perso envoi du lourd wesh la thug life avec la sensibilité artistique c'est cool!

Bon courage pour la suite de ta fiche, hâte de voir ce que ça va envoyer!

Mdr le staff me tapez pas
Au passage, je sais que c'est pas mon boulot et désolé j'aime pas faire ça, mais en lisant le caractère et les anecdotes j'ai lu ceci "Lèvre les bras et crie – alléluia !" je sais pas si c'est ton correcteur qui à mit lèvres du coup ou si c'était voulu, au temps pour moi si c'est le cas (c'est juste que ça me semblait étrange d'un coup).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
MESSAGES : 18



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 2:29

OHLALA WINTER effectivement mon correcteur a dû me jouer des tours merci pour la remarque je corrige ça tout de suite ! T'en fais pas je te remercie d'avoir notifié ça c'eut été une faute gênante tout de même car non ce n'était absolument pas voulu
MERCI BEAUCOUP POUR LES COMPLIMENTS shojo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 34



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 2:32

TU ES MAGNIFIQUES NYS ♥ Tes cernes me font des choses /KREV Ton écriture on dirait trop du rap c'est FAB ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 95



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 4:05

Je mettrai ça sur le dos de l'heure tardive mais je sais absolument pas ce que j'ai lu bave mais putain que c'était beau wow si c'est la première fois que tu te lances dans ce style ben sache que ça en jette huguette !

BIENVENUE NYS, que je déformerai à vie en Nyx, m'en veux pas (he did not deserve... like tt) also meilleur code de l'univers je feels
Très honnêtement, on est tellement des habitués des typos ici que j'y fais même plus attention en vrai sip du moment que le reste n'est pas une horreur grammaticale ou quoi ; mais merci à winnie pour son œil attentif (et à Edel de t'avoir tiré par le popotin) kiss

Encore un petit peu et t'auras fini mon chaton, courage do it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
DOUBLE COMPTE : //
MESSAGES : 25



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 10:42

BONJOUR BB D'AMOUR ♥♥♥
doux jésus même si c'est en dehors de ta zone de confort tu écris quand même comme une déesse jpp de toi un peu

J'AI HÂTE DE VOIR LA FIN DE CE PETIT BB PAS SOFT POUR UNE FOIS.
lovu.

(psst moon tavu comment je vous ramène des membres)
(Edit Moon : u da real mvp bb  sparkle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 139



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 18:52

Welcome à toi Nys !
(comme dis plus haut tu peux nous mettre 40 typos je ne sais même pas si on les remarquera wow) (staffien avec des bras cassés présente)
Courage à toi pour la suite, ohorat wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
MESSAGES : 20



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 20:24

Spoiler:
 

ça suffit les poètes c'est beaucoup trop pour mon coeur
bienvenue wow

_________________
____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
MESSAGES : 18



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Jeu 4 Mai - 21:44

WAH MERCI INFINIMENT POUR VOTRE ACCUEIL VOUS ETES ADORABLES feels  

Midas > ohmondieu je suis trop contente que tu me dises ça PARCE QUE C'EST JUSTEMENT CE QUE JE VOULAIS VU QUE NYS C'EST UN RAPPEUR INDE j'ai vraiment galéré comme jaja mais je suis trop heureuse si ça a un peu marché gnn ♥ tu es très beau toi aussi je suis amoureuse de ton ava et de ton visuel

Moon > ah je suis vraiment désolée j'écris de manière vraiment abstraite et je sais que c'est un problème souvent ; _ ; faut que je fasse des efforts... Je vais essayer d'être la plus claire possible pour l'histoire et de ne pas faire de typos nulles. Merci infiniment pour les compliments vraiment ça me fait chaud au kokoro feels VRAIMENT VRAIMENT

Edel > BONJOUR AMOUR ♥ Merci tu es trop gentille comme d'habitude jpp de toi et de ta cuteness
LOVU LOVU A L'INFINI ET PLUS ENCORE

Lièvre > Merci beaucoup Lièvre !  cat je crois qu'on a casé toutes les catchphrases de showtime manque plus que chicken is not my style et on est bon bravo à nous

Howl > *voix de Bokuto* AKAAAAAAAASHI
Merci beaucoup je blush la pls est forte mais c'est totalement worth it ♥ c'est trop gentil

VOUS ETES TROP GENTILS FGBJVS?B JE NE VOUS MERITE PAS ??
En tout cas j'essaye de finir vite ma fiche ! MERCI A TOUT LE MONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Ven 5 Mai - 21:09

ta plume m'a totalement fait fondre je ;;
trop d'émotion ohalala
et puis quel pseudo
et puis quel vava
et puis freakin ichimatsu

je suis amoureuse blush

((bienvenuequandmêmej'oubliepas))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


humain
MESSAGES : 18



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Lun 15 Mai - 2:46

Gnn merci Arabesque tu es adorable kermit franchement tes compliments me vont droit au coeur
LE VAVA ON DIT MERCI A EDEL PARCE QUE MOI FRANCHEMENT JAMAIS J'AURAIS PU FAIRE UN TRUC SI STYLE
Tu mérites plein de coeurs voilà ♥♥♥

Autrement je crois que j'ai fini ; j'espère vraiment que l'histoire est compréhensible et exploitable par vous chers staffiens mais si ça n'est pas le cas je modifie bien sûr ; ; ou alors je mets des explications ou je sais pas si y'a le moindre truc pas clair

Voilà j'espère que tout est ok huu et encore une fois c'est très expérimental tout ça donc... Je suis désolée si c'est pas super... aie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar')">


fantôme
DOUBLE COMPTE : Irza.
MEMO : Dans le noir, deux phares éclairés d’une soif de sang.. Dans le noir, dans le vrombissement des machines encore éveillées…
MESSAGES : 139



MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   Lun 15 Mai - 19:11

validation
────────────────────────────────────────────────────────────────── bon séjour
Tu as laissé l'uc dans le titre histoire de me faire buguer avoue fire
Bref petit Nys ton histoire touche dans mon innocence et je t'ai fais confiance jusqu'au bout de la lecture aigle wow ... J’espère qu'il n'y avait rien de caché dedans sinon ben...
Double bref pour moi ton histoire est suffisante même si elle est en gros blocs - on creusera dedans gniehehe - et c'est une jolie fiche que voici pour un test des premiers jours je trouve !  fab

(c'est Nys)


Après avoir déposé vos bagages voici ce que vous pourrez faire :
- vous faire prendre en photo
- prendre une chambre
- visiter les chambres voisines
- demander le numéro d'un ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll bring you the fuxx out cos I choose to be free // Nys (U.C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bring me the horizon
» [VIDEO ?] "If You’ve Got It, Bring It"
» 12 " Mike McCray - Bring Your Love Back 198?
» recherche aragon don'' bring the rain
» Bring 'em home - Studio take

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
aphasie :: Réception :: le registre :: chambres attribuées-